Taylor Swift, la pop-star américaine, accuse un DJ d’attouchement sexuel

Depuis lundi, l’ouverture du procès entre la pop-star Taylor Swift et un DJ dans le Colorado fait le grand titre de tous les médias. Taylor Swift accuse en effet un DJ et animateur radio d’attouchement sexuel lors d’une séance photo en 2013.

DJ David Mueller, sur le banc des accusés

Le Colorado assiste depuis lundi 7 août à un procès très médiatisé opposant la chanteuse Taylor Swift à son présumé agresseur, le DJ et ancien animateur radio David Mueller. L’objet de la plainte déposée par la pop-star : agression sexuelle lors d’une séance photo il y a quatre années de cela.

Le DJ David Mueller aurait attrapé les fesses sous la robe de l’idole des jeunes. 8 jurés ont été sélectionnés pour ce procès qui durera, si rien ne change, neuf jours. Les premières déclarations se feront à partir de mardi.

Les faits se sont déroulés avant le concert du 2 juin 2013, lors d’une brève séance photo. Niant en bloc les accusations de la pop star, le DJ s’est fait remercier par la radio où il travaillait deux jours plus tard.

David Mueller décida alors de contre-attaquer, deux ans plus tard (2015), en accusant Taylor Swift de lui avoir fait perdre son emploi et ses sources de revenus. Pour lui, la chanteuse aurait dû contacter en premier la police plutôt que son patron. À son tour, toujours en 2015, la star décide de réagir en portant plainte pour agression sexuelle.

Taylor Swift a donc été contrainte de prendre part au concert devant plus de 13.000 spectateurs, encore bouleversée d’avoir été touchée aussi indignement.

Une photo a été prise pendant la fameuse séance de shooting. On y voit David Mueller et sa petite amie prendre une photo avec Taylor Swift. La main de l’accusé se situait au même niveau des fesses de la star sans pour autant affirmer les faits de l’accusation. À titre de dédommagement, Taylor Swift ne réclame qu’un dollar symbolique en guise d’exemple à tous les mauvais garçons.