Deauville : le festival du cinéma américain en est à sa 43ème édition

Avec plus d’une soixantaine de films à l’affiche dont 14 directement en compétition, la 43ème édition du festival de Deauville sera encore plus intriguant que celle de l’année dernière. Le festival durera plus d’une semaine dont la première journée débutera le vendredi 1er septembre à 19h 30 pour se terminer le 8 septembre. Plusieurs célébrités feront le déplacement pour défendre leur film telles que Robert Pattinson, Antonio Banderas ou encore Michelle Rodriguez.

Un festival dédié au cinéma outre-Atlantique

Le festival de Deauville qui est à sa 43ème édition est avant tout un évènement consacré  au cinéma américain. Très attendue, cette ville accueillera du 1er au 8 septembre les grands noms du cinéma outre-Atlantique dans une ambiance ornée de paillette et de séance de shooting. Rendez-vous donc en Normandie pour assister et découvrir les quelques 60 films.

Outre la présentation des films, des stars comme le beau-gosse de l saga Twilight Robert Pattinson et quatre autres noms viendront défendre leur film. Ce dernier traversera le tapis rouges dès le 2 septembre pour représenter Good Time dans lequel il joue le rôle de Connie qui avec son frère Nick décide de dévaliser une banque. L’opération tournera mal et Nick, atteinte d’un trouble psychique, sera arrêtée et emprisonnée. Connie fera donc tout son possible pour faire évader son frère. Le film est une réalisation des frères Safdie.

Pour mercredi 06 septembre, ce sera au tour d’Antonio Banderas de défendre la réalisation de Michael Radford, The Music of Silence. L’acteur prendra le rôle d’un maestro aveugle en quête de gloire.

Michelle Rodriguez fera aussi son entrée avec Widows, un film de Steve McQueen. L’actrice a toujours joué les rôles d’une femme libre et de fort caractère. Outre ces grandes stars, Darren Aronofsky (Mother ! et Black Swan), Laura Dern (Jurassic Park), Jeff Goldblum (Jurassic World : Fallen Kingdom et Thor: Ragnarok ) feront aussi leur apparition durant cette semaine.