Festival international du film de Toronto : Hollywood de nouveau mise à l’honneur

Le TIFF (Festival international du film de Toronto) est l’un des plus prestigieux festivals dédiés au cinéma nord-américain. Pendant 10 jours, plus de 300 films, en version longue et courte, y seront projetés et critiqués par les professionnels en vue de sélectionner les meilleurs.

Les popstars plus que jamais présentes sur les podiums

Dimanche 17 septembre, le TIFF nommera les heureux gagnants. Bien qu’officiellement, rien ne soit encore tranché, des titres de projection hollywoodienne commencent à être acclamés.

En tout, ce sont plus de 300 films (long et court métrage) de 74 nationalités différentes qui sont présentés. Si le People’s Choice Award ou choix du grand public commence à se faire dessiner, ceux des autres prix restent encore dans le flou total.

Même si l’évènement se passe au Canada, à Toronto, ce sont les productions originaires de Californie qui font  le plus d’échos. D’ailleurs, des noms comme l’oscarisé La La Land ou Room donnent déjà le ton au prochain gagnant du TIFF 2017.

Hasard des choses ? Pas tant que ça. En règle générale, le TIFF, qui se déroule habituellement quelques mois après l’Oscar à Hollywood, joue le rôle de seconde chance. Des longs métrages mis de côté la nuit du 26 février pourront faire leur vengeance le dimanche 17 septembre.

Quoi qu’il en soit, rien n’est encore décidé, et les films comme Call me by your name de Luca Guadagnino pourront créer la surprise. Même chose pour Mudbound de Dee Rees qui relate l’intolérance raciale de l’Amérique de la Seconde Guerre ou encore le conte fantasmagorique de Guillermo del Toro The Shape of water.

Lady Bird, The disaster artist, Stronger ou encore Molly’s game sont également de la partie pour la course aux prix. À l’opposé de ces tops, The Current war, Kings et Downsizing sont considérés comme étant les grands flops de cette édition.