Le chanteur Gérard Palaprat décédé

Lundi 25 septembre 2017, une triste nouvelle frappe les artistes français. Gérard Palaprat, chanteur et compositeur, s’est éteint à l’âge de 67 ans après une longue bataille contre le cancer. C’est à son domicile situé près de Niort que l’artiste est mort. Son agent Dany Solo a confirmé la triste nouvelle à l’AFP.

Gérard Palaprat, un chanteur accompli

Né le 12 juin 1950 à Paris, Gérard Palaprat a commencé par appendre le violon, avant de se mettre à la danse, l’art dramatique et le chant.

Formé au « Petit conservatoire » de Mireille, le chanteur a décroché la Rose d’or du festival de Juan-les-Pins, en interprétant « Fais-moi un signe ». Il est également connu pour sa reprise de Space Oddity de David Bowie, qui est devenue Un homme a disparu dans le ciel en français.

Il se tourne vers le cinéma avec son rôle dans Trans-Europ-Express d’Alain Robbe-Grillet. Édouard Molinaro l’engage également dans Hibernatus pour jouer au côté de Louis De Funès, un rôle supprimé par la suite en raison de ses absences continues.

Gérard Palaprat a continué d’élargir son horizon avec la comédie musicale en montant sur scène pour la pièce de Tom Jones Les Fantastiks.

Barbe fournie et cheveux longs, le chanteur a laissé une image de look hippie, consolidée par sa participation à la comédie musicale Hair aux côtés de Julien Clerc et Gérard Lenorman dans les années 1970. Il tenait alors le rôle de Woof.

Passionné par l’Inde, Gérard Palaprat découvre la méditation et apprend à jouer du sitar. Il reprend la comédie musicale en 2010, avec sa participation à la tournée Âge tendre et tête de bois qui réunissait différents anciens artistes de variétés.

En 2014, des bruits affectent sa réputation, étant poursuivi en justice pour violences conjugales. Cette situation lui a entrainé une condamnation de trois mois avec sursis.

Sur les réseaux sociaux, quelques fans et collaborateurs lui ont rendu hommage.