Une forte consommation de drogues aurait causé la mort de George Michael

Depuis la mort du chanteur, de nombreuses hypothèses vont bon train sur ce qui a bien pu se passer pour qu’il en arrive là. Pour animer davantage le débat, un proche de George Michael se confie et renforce l’idée que ce serait la drogue qui aurait causé sa mort.

 

Un cocktail qui tue

Andros Gergiou, que les média anglo-saxons présentent tantôt de cousin et tantôt d’ami d’enfance de la star George Michael, s’est exprimé sur la mort de ce dernier. En effet, il a confié à la BBC que le décès du chanteur pourrait être dû à sa consommation de drogues.

« Je pense simplement qu’il a pris trop de quelque chose, mixé avec des antidépresseurs » a-t-il ajouté après avoir révélé que les « drogues dures étaient de retour dans sa vie ». De quoi confirmer les rumeurs sur le penchant de George Michael pour les drogues.

 

Une star souffrant de dépression

Selon celui qui a été le collaborateur du chanteur jusqu’en 1998, l’ancien chanteur du groupe Wham était déprimé et avait « des pensées suicidaires » car son cerveau « allait dans tous les sens ». Il se pose aussi des questions sur le rôle de Fadi Fawaz, le compagnon de George Michael, dans sa mort vu que ce dernier était présent au moment du décès.

« Plus je lis des choses, plus je trouve des informations sur Fadi et plus j’ai envie de parler. Pourquoi ne vivait-il pas avec George ? Pourquoi n’étaient-ils pas ensemble le soir du réveillon ? Et POURQUOI a-t-il dormi dans sa voiture ? Trop de questions me viennent… Tous les jours, je ressens de plus en plus de colère à cause des mensonges que je lis. Je prie pour que personne ne puisse gagner de l’argent sur le dos de George », a-t-il ajouté sur son compte facebook. Cependant, Jenni Marsh, une productrice de CNN International, rappelle que George Michael et Andros Gergiou se sont brouillés publiquement il y a plusieurs années. De quoi se poser des questions sur la sincérité de ces confidences.