Selena Gomez, Heidi Klum, Jena Dewan… : le tapis rouge des American Music Awards

Qui dit rendez-vous people dit défilé de mode sur le tapis rouge, et la soirée des American Music Awards qui s’est tenu le 19 novembre dernier n’échappe pas à la règle. Voici justement les quelques stars qui ont le plus fait sensation sur le redcarpet des AMA 2017.

Selena Gomez se la joue rock et… blonde

Parmi les plus attendues lors de cette prestigieuse soirée à Los Angeles, on a en tête de liste Selena Gomez. Tout le monde attendait en effet avec impatience le grand retour de celle qui avait disparu des radars durant quelques semaines après une transplantation de rein. La chanteuse n’a pas lésiné sur les moyens pour marquer son comeback, apparaissant dans un total look cuir, et affichant une transformation capillaire des plus inattendues. La starlette qui vient de remettre le couvert avec Justin Bieber a en effet décidé de se teindre en blonde, une métamorphose qui l’a accompagné sur scène.

Heidi Klum et Jenna Dewan en duel sexy

Heidi Klum, du haut de ses 44 ans, n’a rien perdu de son charme et le prouve lors de cette édition 2017 des American Music Awards. Pour l’occasion, l’icône de mode a dégainé une robe longue ultra sexy dotée d’un joli dos nu qui s’arrête au niveau de ses hanches. La jeune Jenna Dewan de son côté n’avait rien à envier de la quarantenaire, dégainant une robe pailletée encore plus « hot », encore plus fendue aussi bien devant que derrière. L’épouse de Channing Tatum a ainsi épaté la galerie et de la plus belle manière possible.

Des tops, mais aussi des… flops

Malheureusement, ce ne sont pas toutes les stars qui ont été félicitées pour leurs tenues puisque d’autres ont au contraire été victimes de critiques négatives. De Nicole Kidman en robe noire plus cuissardes à Pink et sa robe rouge en tulle à fleurs bleues, en passant par Khelani et sa robe noire très (trop) transparente, toutes n’ont pas eu les mêmes mérites que Selena Gomez et consorts.

Mais la palme du fashion faux-pas à cette cérémonie revient sans doute à Diana Ross qui, à vouloir trop faire dans l’originalité avec sa robe noire satinée plus voile, a fait jaser la Fashion Police. Même sa bonne prestation sur scène n’a pas réussi à effacer son choix vestimentaire étonnant.