Affaire Roman Polanski : Une défense de Catherine Deneuve qui suscite pleins des indignations

« J’ai toujours trouvé que le mot de « viol » avait été excessif ». Voilà les propos qu’a tenu Catherine Deneuve face à Yann Barthès, sur le plateau de «Quotidien». Des propos qui vont susciter de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

« Une affaire qui a été jugée… »

Depuis quelques temps, Catherine Deneuve multiplie les interviews pour la promotion du film Sage Femme. Durant ses différentes sorties, elle a eu à défendre à plusieurs reprises, le réalisateur Roman Polanski qui est actuellement poursuivie pour une affaire de viol présumé d’une mineure en 1977. Ce jeudi 16 mars, Catherine Deneuve était reçue par Yann Barthès sur la chaîne TMC. Vers la fin du show, l’animateur aborda la question de l’affaire Polanski. Et une fois encore, l’actrice n’a pas manqué de soutenir celui avec qui elle a tourné Répulsion en 1965. «C’est une affaire qui a été traitée, c’est une affaire qui a été jugée, il y a eu des accords entre Roman Polanski et cette femme. Cette femme a demandé à ce qu’on arrête d’en parler. Je trouve ça incroyable que ce soit les femmes en général qui viennent redonner un coup de marteau sur la porte pour le faire sortir » affirme t-elle.

« … Il a vraiment souffert »

Par rapport à la fille qui aurait été violée, Catherine Deneuve commente « C’est une jeune fille qui avait été amenée chez Roman par sa mère, qui ne faisait pas son âge de toute façon. On peut imaginer qu’une femme de 13 ans puisse faire 15, 16 ans. Il ne lui a pas demandé sa carte de visite. Il a toujours aimé les jeunes femmes ». Elle conclut « J’ai toujours trouvé que le mot de « viol » avait été excessif ». Catherine Deneuve a également exprimé son désaccord dans les pages de l’Obs en affirmant « Dans cette histoire, alors que je suis féministe, je ne suis pas fière des femmes, pas fière d’être une femme ». Au micro d’Europe 1, elle continua « C’est l’œuvre des féministes qui se sont déchaînées(…) A mon avis, certaines ne connaissaient pas bien ce qu’on reprochait à Roman Polanski. ». Elle va ajouter « Il a vraiment souffert ». Un point de vue qui ne sera pas du tout toléré par ses fans qui se sont indignés à travers divers posts sur les réseaux sociaux.