Alec Baldwin. Une autobiographie et beaucoup de mots pas très sympas à l’encontre de Harrison Ford

Si on écoute les propos tenus par Alec Baldwin concernant l’homme dans la peau d’Indiana Jones, on voit bien qu’il n’aime pas du tout cet homme. Et quand on dit « pas du tout » c’est vraiment « pas du tout ».

 

Les tacles d’Alec Baldwin

Quand Alec Baldwin décrit, dans son autobiographie dont il a récemment fait la promotion sur le plateau de Good Morning América, le héros de Star Wars comme étant : « un petit homme courts sur pattes, maigre et dur dont la voix donne l’impression de parvenir depuis derrière une porte », on sent vraiment qu’il n’y a pas la grande amitié entre les deux acteurs. Mais il ne s’était pas arrêté là puisqu’il a taclé directement Harrison Ford, l’homme au commande du Faucon Millenium dans Star Wars, quand il disait que : «Ford est l’une des stars qui a le plus de succès dans l’histoire du cinéma. Une chose qu’il n’a  pas, c’est un Oscar, ça doit être frustrant et pesant pour lui après une carrière si longue ».

 

Une histoire de longue date

Si Alec Baldwin est si froid avec Harrison Ford, ce n’est pas du tout une histoire qui date d’aujourd’hui. En effet, l’histoire a commencé quand il a été remplacé par Harrison Ford pour la suite d’A la poursuite d’octobre rouge sorti en 1990 et intitulé Jeux de Guerre. Le souci c’est qu’il n’a jamais été prévenu qu’il était remplacé par le héros de la saga Star Wars. De quoi donner la rage à l’acteur de Beetlejuice et de Pearl Harbor, et cela même après plus de 25 ans. Tout cela, cet épisode de sa vie, il l’a expliqué quand il a été invité sur le plateau d’ABC News.