Arnold Schwarzenegger déteste son corps

Quand on connait la carrière de l’homme, on peut aisément affirmer qu’il doit tout à son corps. Et pourtant, celui qui fut à plusieurs reprises nommé Mr Olympia dit ne pas aimer « la merde qu’il voit dans le miroir ».

Une montagne de muscle qui manque de confiance

Si avoir des muscles pouvait déterminer le niveau de confiance en soi, Arnold Schwarzenegger en aurait des kilos à revendre. Mais comme ce n’est pas le cas, c’est un homme dépourvu de sa carapace menaçante de bodybuilder qui avoue ce qu’il est vraiment au fond de lui. « Quand je me regarde dans le miroir, je vomis », a-t-il avoué à un magazine people.

Un peu difficile de croire que celui qui a remporté des succès au cinéma, dans le bodybuilding et en plus en politique (gouverneur de la Californie), ne se reconnaisse pas dans la montagne charnelle qu’il est devenu. Et encore, il fait savoir ce que cela ne date pas vraiment d’aujourd’hui. Déjà plus jeune, alors qu’il remportait le concours Mr Olympia, il se regardait dans un miroir et n’aimait pas ce qu’il voyait. « J’étais déjà tellement critique avec moi-même quand j’étais en super forme physique. Je regardais dans le miroir après avoir gagné mes titres de Mr. Olympia, et je pensais « Comment cette m*rde a pu gagner », se disait-il.

Plus de critique que de laideur

Mais avouons quand même que ce n’est pas comme si son corps lui donnait réellement la nausée ou l’empêchait de dormir la nuit en lui refilant des cauchemars. Quand on écoute ce que l’homme affirme par la suite, on se rend compte qu’il est juste question de critique sévère envers lui-même. « Je manque bien de confiance, mais je fais je répète (…) Plus vous faites de répétitions, plus vous avez l’air fluide et convaincant. Plus vous en faites, plus vous devenez bon. C’est comme ça que vous gagnez en confiance ». On ajoutera que c’est cela qui a fait de lui l’homme qu’on connait.