Bernadette Chirac commence 2017 avec des problèmes sanitaires

Jacques Chirac et son épouse n’ont décidément pas fini avec leur problème de santé. À présent que la santé de l’ancien chef d’Etat est devenue stable, c’est celle de sa femme qui inquiète.

 

Une absence remarquée

Même âgée de 83 ans, l’épouse de l’ancien chef de l’Etat continue de faire preuve d’une force, d’une dignité et d’une volonté remarquable. Il est donc difficile d’envisager une situation qui pourrait  constituer un obstacle à cette dame de fer dans l’exécution de ses obligations. Seulement voilà, l’épouse de Jacques Chirac n’a pas pu faire le déplacement en début de semaine pour le lancement de Pièces Jaunes. Son absence était forcément remarquée puisque c’est une première depuis près de 30 ans. Bernadette Chirac n’a jamais manqué cette manifestation dont elle est à la tête et qui a déjà récolté plus de 90 millions d’euros au fil des ans. On s’imagine donc que c’est forcément un problème de santé qui aurait empêché la présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France de se rendre à cette manifestation qui est à sa 28e édition cette année.

 

Une année 2016 éprouvante

« Elle  a souffert d’une bronchite assez sévère, mais on ne désespère pas de la revoir au cours de la campagne (ndlr : l’opération pièces jaunes s’achève le 11 février). Il y aura de nombreux déplacements dans les hôpitaux, on l’attend. En tout cas, elle nous a manqué »  a laissé entendre  Anne Barrère, la secrétaire adjointe de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. L’amie de Bernadette s’est montrée donc rassurante sur Europe 1 et a tenté de lever l’inquiétude qu’a suscité l’absence du roc de la famille Chirac. Notons que l’année 2016 n’a pas véritablement été une année paisible pour Bernadette Chirac. Comme le reconnaît un proche de la famille au magazine VSD, «  elle a connu une année vraiment difficile. D’abord parce qu’elle a traversé deux épreuves terribles, le décès de sa fille Laurence en avril et l’hospitalisation en urgence de son époux en septembre, mais aussi parce que sa santé semble se fragiliser ».