Brad Pitt profite d’un entretien avec le magazine GQ Style US pour faire son mea culpa

On se souvient encore, il y a quelques mois, de la vague médiatique soulevée par la procédure de divorce du célèbre couple de cinéastes Pitt-Jolie. Mais depuis le début de cette procédure, il y a 8 mois, beaucoup d’eau a coulé sous le pont.

 

Brad Pitt, complètement déprimé, reconnaît son tord

A la une de l’édition américaine du magazine QG, l’acteur de 53 ans inoubliable dans Fight Club, Inglourious Basterds ou encore dans Mr. & Mrs. Smith, film au cours duquel il a croisé la belle Angelina Jolie, reconnait aujourd’hui être la cause principale de leur séparation. Dans cet entretien à l’allure d’une confession, il partage avec le public toutes les peines qu’il a depuis cette douloureuse séparation. Selon lui, ses addictions particulièrement l’alcool ont précipité sa vie de couple. « Je ne peux pas me rappeler d’un seul jour, depuis ma sortie du lycée, où je n’ai pas picolé (…). Je veux dire, j’ai tout arrêté quand j’ai fondé une famille, sauf l’alcool. (…) J’ai trop bu. C’est clairement devenu un problème. »

 

Un probable retour en couple…

Après ses révélations sur sa vie privée, l’homme qui, désormais, n’a dans son verre que du jus de canneberges d’après ses propres propos, attend certainement de la compassion de la part de sa chère et tendre Jolie… Cela ne tardera pas car, quelques jours après cet entretien, le Hollywood Life, un site américain, a révélé qu’« Angelina est heureuse qu’il puisse surmonter certaines de ses habitudes malsaines qui ont joué un rôle dans la déchirure de leur famille ». Or déjà en février passé, l’actrice, lors d’une interview accordée à la chaine ABC, laissait présager une lueur d’espoir sur la réconciliation du couple. Pour le moment, c’est par voie de presse que se joue le rapprochement.

Espérons que Brad Pitt et Angelina Jolie nous fassent très vite oublier ce funeste processus de divorce dont le point central était la garde des enfants. Nous leur souhaitons le meilleur.