Confidences. Brad Pitt raconte ses années d’alcoolisme

C’est la toute première fois depuis son divorce avec Angelina Jolie que l’acteur s’est livré dans une interview au magazine CQ.

 

Une thérapie

Huit long mois après sa douloureuse et médiatique séparation, Brad Pitt s’est confié au magazine américain GQ, se laissant aller à quelques confidences surprenantes. Aujourd’hui, l’acteur affirme qu’il a dû finalement voir un psychologue à la suite de sa rupture avec son ex pour essayer de remettre un peu d’ordre dans sa vie. « Je viens de commencer une thérapie. J’adore ça. Vraiment. J’ai dû passer par deux thérapeutes avant pour trouver le bon », explique-t-il. Il a également évoqué sa vie d’avant où il se livrait à tous les excès comme il l’a confié  au magazine de mode : « Je n’arrive pas à me souvenir d’une journée depuis la fin de l’université durant laquelle je n’ai pas bu ou fumé un joint, ou autre chose. (…) J’ai tout arrêté, à part l’alcool, quand j’ai fondé une famille ».

 

Vers la sobriété

« Je buvais trop », disait-il, au point de causer son divorce avec la mère de leurs six enfants. Selon les rumeurs, lors de l’incident survenu à bord de l’avion avec son fils aîné, il parait qu’il était ivre. Mais, aujourd’hui, moins d’un an après la séparation, il semble qu’il est « très heureux d’en avoir fini avec tout ça ». En effet, dans quelques lignes des pages du magazine GQ, il disait qu’il est dans le chemin vers la sobriété. « Ça fait six mois que je n’ai pas bu, c’est un peu doux-amer, mais j’ai retrouvé mes sensations. Je pense que ça fait partie du défi humain : soit vous êtes dans le déni toute votre vie, soit vous trouvez des réponses et vous évoluez », confie-t-il. Pourtant, à voir ses photos réalisées pour le magazine où il apparaît avec les traits tirés, le visage creusé, les yeux tristes, il semble que ce nouveau mode de vie et  ces bonnes résolutions n’est pas particulièrement bénéfiques à l’acteur.