George Clooney accusé de « complicité d’agression sexuelle ». Il répond !

Vanessa Masquez, l’interprète de l’infirmière dans la série Urgences connue sous le nom Wendy Goldman, a inculpé l’acteur George Clooney  de « complicité de  harcèlement sexuel ». Face à cette situation, ce dernier a réagi en déniant ces reproches.

L’acteur a démenti ces allégations

George Clooney a de nouveau été obligé de publier une déclaration dans laquelle il niait avoir aidé à perpétrer des agressions sexuelles à Hollywood; après qu’une actrice ait déclaré qu’il avait aidé à la « blacklister » après qu’elle se soit porté plainte pour harcèlement sexuel, sur le tournage de la série télévisée « Urgence ». Dans une série de tweets de la semaine, Vanesa Masquez a appelé « BS » les déclarations de Clooney sur les femmes victimes de harcèlement et d’agression sexuelle au travail à la suite de rapports que l’ancien collaborateur de l’acteur Harvey Weinstein a abusés de plusieurs actrices et d’autres femmes depuis des décennies. Elle a ajouté que le message sur le plateau, peut-être souligné par Clooney lui-même, est que les femmes « qui ne jouent pas au jeu » perdront leur carrière. Apparemment, Clooney s’est défendu en soutenant qu’il n’a aucun lien avec le casting, car il n’était qu’un simple acteur. En effet, il en déduit qu’il ne fera jamais une telle chose s’il ne possède même pas le pouvoir de bouleverser sa carrière. Mais Clooney a décidé de répondre aux revendications de Vanessa vendredi.

Une autre révélation

Vanessa a également retweeté un de ses propres messages de plus tôt de cette année dans lequel elle a nivelé d’autres accusations. Dans la série de tweets, elle a affirmé qu’elle était « harcelée racialement et sexuellement sur le plateau tous les jours ». Dans une déclaration à E!News, George Clooney a nié avoir joué un rôle dans elle a était exclu des travaux ultérieurs sur « Urgences ». En revanche, celui-ci a affirmé qu’il croyait vraiment en ce qui lui est arrivé.