Lady Diana : les deux princes rendent hommage à leur défunte mère

Le 31 août 1997, l’ex-épouse du prince des Galles, Lady Diana décède à la suite d’un accident de voiture sous pont de l’Alma (Paris). 20 ans après cette terrible tragédie, ses deux fils ont accepté de renouveler les engagements humanitaires conclus par leur mère.

Lady Di, une véritable militante humanitaire

Encore une fois, les princes William et Harry ont tenu à renouveler leur engagement quant aux nombreuses associations caritatives parrainées autrefois par la Princesse des Galles. C’est pour les deux frères leur manière de rendre hommage à leur mère. Cette fois-ci, la rencontre a été plus discrète entre les intéressés, loin du podium et des palettes de 2007.

Outre le fait d’être la mère des princes héritiers, Lady Di était aussi connu dans le monde de l’humanitaire pour ses multiples engagements en faveur des plus démunis et des malades. D’après le porte-parole du palais de Kensington, les deux princes feront tout ce qu’ils pourront pour que l’héritage laissé par leur mère soit sans vain et continue à fontionner pour la bonne cause.

Le 31 août 1997 est une date sombre, non seulement pour la famille royale, mais également pour tout le Royaume-Uni, car elle fait référence au terrible accident de voiture qui a donné la mort à leur princesse de cœur.

Dans la nuit du 30 au petit matin du 31 août 1997, Lady Diana, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur ont été victime d’un accident de la route sous le pont de l’Alma. Sur ce même lieu, un monument a été érigé en hommage à la disparition de la princesse.

Quant à aux princes William et Harry, après des années de silence, ils ont prévu d’ériger un statut à l’effigie de leur mère dans un coin du jardin de Kensington. Pour le reste du monde, Lady Di est le symbole d’une mère dévouée et d’un fervent défenseur des plus démunis.