« Je ne voterai jamais FN » Gene­viève de Fonte­nay

La dame au chapeau a rétabli la vérité à propos d’une photo publiée ce samedi par Florian Philippot qui laissait entendre un soutien de l’ancienne miss à FN. La réaction de Geneviève de Fontenay ne s’est pas fait attendre.

 

Un supposé dîner le jour de l’élection de Miss France

C’est le 17 décembre dernier que Florian Philippot publiait un cliché sur son compte twitter laissant croire qu’il dînait avec la reine des Miss France, pendant que la cérémonie de l’élection de la Miss de cette année se déroulait du côté de Montpellier. Sur la photo on aperçoit Geneviève de Fontenay assise dans une brasserie parisienne avec Florian Philippot et trois autres personnes. On pouvait lire comme légende de la photo « Quand on célèbre #MissFrance ne jamais oublier de rendre hommage à notre chère Geneviève, sans qui ce concours ne serait pas ce qu’il est ! » La « déduction » était donc rapide : la reine des Miss Françaises venait encore de nous montrer sa position pour ses élections qui s’annoncent. Le cliché a fait le tour du web et a fait l’objet de divers commentaires.

 

Pour voter FN, « … il faudrait vraiment que je sois prise d’Alzheimer »

La réalité de la photo ne serait pas tout à fait celle qu’elle a laissé faire à sa publication. La photo a été prise il y a un mois déjà. Geneviève de Fontenay s’est prononcé en fait sur les circonstances de cette photo. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que celle que certains considère comme la représentante éternelle de la beauté française n’est pas passé par quatre chemins. « J’ai été invitée à déjeuner un morceau et à échanger avec Florian Philippot, dont je ne partage pas les idées. Je l’ai fait de la même manière avec Arlette Laguiller. Mon but était d’avoir une discussion, sans parti pris » a confié la dame désormais âgée de 84 ans au site gala. L’ancienne présidente du Comité Miss France a expliqué qu’elle avait pourtant interdit au vice-président du FN de publier la photo car elle ne partagerait pas les idées du partie de l’extrême droite. « Je ne voterai jamais FN » affirme-t-elle avant de continuer «  …ou alors, il faudrait vraiment que je sois prise d’Alzheimer ».