Salma Hayek: Des déclarations très sévères destinées à Donald Trump

L’actrice Salma Hayek a déclaré à WENN  qu’elle n’est pas du tout d’accord avec la politique de l’actuel président des Etats-Unis, et elle le fait savoir.

 

Elle insiste sur la place que tiennent les Mexicains aux Etats-Unis

Depuis qu’il a accédé à la Maison Blanche, Donald Trump n’a jamais cessé de prendre des décisions qui ont été fortement critiquées, et cela n’est pas en train de s’arrêter. Aujourd’hui, c’est au tour des immigrés mexicains de faire les frais. En effet, Trump a récemment annoncé qu’il souhaitait se débarrasser de ses  immigrés mexicains en situation irrégulière. Malheureusement pour lui, Salma Hayek est Mexicaine, et a bien évidemment, elle a pris défense de ses concitoyens. Elle a confié à WENN que les Mexicains ne sont pas bon à rien parce qu’ils apportent beaucoup aux Etats-Unis. Voici ce que l’actrice a déclaré : « Nous sommes productif pour la société de bien des façons. Les films pour lesquels j’ai travaillé ont rapporté presque un milliard de dollars. C’est bon pour l’économie. Nous contribuons, et j’ai généré beaucoup d’argent. Les trois derniers Oscars, avant celui-ci, ont été gagnés par des réalisateurs mexicains. Donc nous contribuons à la société dans bien des secteurs ».  Et oui, des secteurs, il y en existe beaucoup mais l’actrice a seulement pris l’exemple de la place que tiennent les Mexicains en situation irrégulière dans la production agricole. Selon elle, « ces personnes ont les facultés, et l’Amérique a besoin de personnes avec ces facultés », elle ajoute que : « la plupart de ses concitoyens qui viennent aux Etats-Unis ne veulent rien à voir avec la drogue.»

 

Salma Hayek et le fameux mur de Trump

Concernant le mur que Trump souhaité ériger entre le Mexique et les Etats-Unis, l’actrice mariée à François-Henri Pinault a été très claire. Pour elle, « c’est une perte de temps et d’argent. Il n’y a rien de plus absurde, et c’est stupide. Certaines personnes réussiront toujours à rentrer ». Pour rappel, ce mur a été l’une des promesses emblématiques de trump pendant sa campagne, et même si les 55% des américains sont aussi du même avis que Salma Hayek, Trump ne veut jamais laisser tomber son projet. Effectivement, il a signé en janvier le décret pour lancer le projet de construction de l’immense mur long de 1600 km qui coûtera 25 milliards de dollars.