Scarlett Johansson traite de lâche la fille du président, Ivanka Trump

Invitée à parler d’Ivanka Trump, Scarlett Johansson n’a pas mâché ses mots. On voyait clairement qu’elle ne porte pas fille de l’actuel président dans son coeur.  

 

« Ca me déconcerte »

Comme on le sait, Scarlett Johansson milite pour le respect des droits des femmes, un domaine dans lequel Donald Trump est loin d’être un champion.  Elle espérait alors pouvoir compter sur le soutien de l’actuelle fille du président, mais ce n’est pas le cas.  C’est pourquoi, quand elle a été invitée au sommet « Women in The World » qui se tenait jeudi à New York, la militante n’a pas hésité à critiquer Ivanka Trump. En effet, le peu d’implication de cette dernière dans la politique de son père ne plaît pas à l’actrice. « Elle a dit quelque chose que j’ai trouvé particulièrement décevant, c’était que les changements qu’elle allait faire se feraient en coulisses, et que personne ne saurait qu’elle est à l’origine de ces changements », a expliqué l’actrice. Elle n’a pas hésité à qualifier la position d’Ivanka Trump de « rabaissante » et « lâche ».

Pour Scarlett Johansson, « elle (Ivanka Trump) aurait l’occasion d’avoir un vrai impact. C’est une femme qui parle bien, qui est maligne et intelligente », mais, ce qu’elle a vu, c’est tout le contraire au point qu’elle est très déçue d’Ivanka Trump.   

 

2017 : une année moins bonne

Concernant la carrière de Scarlett Johansson dans sa vie d’actrice, on peut dire que l’année 2016 a été vraiment une année très prolifique pour l’actrice le mieux payé au monde. En effet, elle a pu participer à des films qui avaient été très appréciés et avaient remporté de très grosse somme, comme Captain America: Civil War, ou encore le livre de la jungle. A part ses films, elle a aussi pu ouvrir sa boutique de pop-corn de luxe dans la capitale française. Cependant, 2017 s’annonce comme une année très calme pour l’actrice car elle n’a signé que peu de contrat. Cette année, pas de Marvel ni de disney, on va seulement la voir que dans Ghost in the Shell, un film assez attendu, et Rock that Body. Comme ça, elle aura peut-être beaucoup plus de temps pour se consacrer en son autre patient qui est la politique. Effectivement, l’actrice a déjà aussi évoqué son désir de se  lancer elle-même un jour en politique.