Sophie Marceau, Cindy Crawford, Estelle Lefébure, Laurence Ferrari, Robin Wright : des quinquas glamour avec un éclat ravissant.

À un certain âge, certaines actrices affichent toujours des courbes et des corps méritoires de 30 ans.

À 51 ans et toujours d’une sublimité indéniable

Si on ne parle pas seulement d’une allure stimulante de la jeune actrice américaine Halle Berry, sa plastique idéale se révèle extraordinairement avec un décolleté plongeant et une robe lumineuse hyper affriolante à couper le souffle. Ou d’une autre beauté fatale Cindy Crawford, sa précieuse fille Kaia Gerber a reflété certainement ce corps de rêve, mais affiche constamment une taille mannequin et un visage digne de 30 ans.

De Sophie Marceau à Laurence Ferrari en passant par Robin Wright ou Salma Hayek, ces célébrités féminines représentent toute une similitude. Chirurgie esthétique ou d’une sublimité innée, elles mènent toujours cette lumière de splendeur à l’âge  de 51 ans. À ce certain niveau, elles ne se perdent pas, mais affichent encore cette silhouette de mannequin bafouant presque les jeunes descendants de top model, sans aucun doute. Qui aurait le dernier mot parmi ces créatures divines?

Quel est leur secret de beauté ?

Certes, la plupart dévoilent sa formule magique pour garder ce corps d’harmonie en soutenant la pratique de différents sports, accompagnés d’un régime varié. La plupart ont subi des chirurgies plastiques, et ce, sans aucun impact sur son physique même en étant à l’âge de 51 ans. La beauté ne se trouve pas véritablement dans les habits, mais elle s’illumine surtout dans les yeux. Par contre, il faut prendre bien soin du choix des habillements afin d’être à la hauteur des jeunes générations de top model aujourd’hui et de prendre en considération l’envergure des anciennes générations de mannequinat.