Tiger Woods accepte de retourner en cure de désintoxication

Arrêté pour conduite sous influence en mois de mai et placé en garde vue, Tiger Woods décide de retourner en cure de désintoxication aux médicaments.

 

Le golfeur fait une rechute

Conscient de sa rechute, Tiger Woods aurait accepté de retourner en cure dans un centre hospitalier en Floride, non loin de sa maison. Il aurait privatisé toute une équipe du Jupiter Medical Center quelques jours après une visite dans le centre avec ses enfants. Ainsi, le 04 juin, le grand golfeur remplit tous les papiers pour suivre à nouveau une cure de désintoxication.

 

Une décision qui aurait été prise suite à son arrestation en mai

En effet, rappelons-le, le golfeur a été arrêté il y a un mois pour avoir conduit sous influence. Dans un communiqué, il a tenu à expliquer dès qu’il a été délibéré qu’il ne s’agissait pas d’abus d’alcool, non. Le golfeur aurait pris des médicaments à cause de son opération du dos. Un magazine new-yorkais confirme peu de temps après cette affirmation. Tiger Woods aurait pris du Xanax et de la Vicodine peu de temps quelques heures avant d’être arrêté. Et pourtant, en 2010, le golfeur avait déjà suivi une cure de désintoxication à cause d’une addiction à la Vicodine et à l’Ambien.

 

Cure de désintoxication ou 20 % de la garde de ses enfants

Tiger Woods avait apparemment intérêt à signer ses papiers d’admission en cure de désintoxication. Une publication avait expliqué que si le golfeur fait de nouveau un scandale dans un délai de 28 jours, c’est la garde de ses enfants qui serait réduite. Eh oui, golfeur de renom, mais aussi papa comblé de Sam (9 ans) et de Charlie (8 ans), Tiger Woods aurait accepté la cure par peur de voir réduire la garde de ses enfants de 20 %.