Mondiaux d’athlétisme : la Jamaïque s’incline devant les États-Unis

Au grand dam de la Jamaïque, les athlètes américains ont une nouvelle fois prouvé qu’ils sont les meilleurs sur la piste.

Le lendemain de la défaite du roi Usain Bolt, l’Américaine Bowie a décroché sa médaille d’or en 100 m.

De défaite en défaite pour la Jamaïque

Dimanche 6 août, Londres, Championnat du monde d’athlétisme, les compatriotes d’Usain Bolt n’ont pas fait mieux que lui. Elaine Thompson n’a pas brillé face à l’Américaine Tori Bowie pour le 100 m. La défaite de Thompson fait malheureusement suite à celle d’Usain Bolt lors du relais 400 m hommes du 5 août.

La championne en titre, Elaine Thompson, s’est fait voler la médaille et la vedette au profit de Bowie, en n’arrivant qu’à la cinquième place. Avec un temps record de 10 s 85, l’Américaine Tori Bowie a été sacrée championne mondiale du 100 m avec Marie-Josée Ta Lou (Côte d’Ivoire) et Dafne Schippers (Pays-Bas) comme première et deuxième dauphine.

Elaine Thompson, quant à elle, n’a fait que 10 s 98 derrière Murielle Ahouré (Côte d’Ivoire) avec deux-millième de seconde de différence.

Pour comprendre l’origine de cette défaite, il faut peut-être remonter aux précédents concours internationaux. Déjà en 2003 à Paris, le bilan de la Jamaïque s’est soldé en échec aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Pour Tori Bowie, il s’agit d’une revanche pour le mondial de Pékin (Médaille de Bronze) et celui de Rio 2016 (Médaille d’argent).

Pour rappel, notre championne en titre âgée de 26 ans a donné la 2e médaille d’Or aux USA avec Justin Gatlin. En somme, les USA ont déjà en poche sept médailles, ce qui leur donne la première place côté classement.

À en croire les dires de Ta Lou, Elaine Thompson n’a pas été sous son meilleur jour ce dimanche. Etant la seule à avoir fait un temps au-dessous de 10 s 80 lors de ce mondial d’athlétisme, Thompson a d’ailleurs prouvé sa détermination lors de la demi-finale avec 10 s 84.