Christian LeBlanc revient sur son expérience dans « les feux de l’amour »

Depuis 26 ans, on peut apprécier sur les petits écrans l’un des soap opéra culte : « les feux de l’amour ». On a pu apprécier le jeu de Christian Le Blanc qui joue depuis le début de la série le rôle de Michael Baldwin : un avocat renommé, atypique et avec des procédés peu conventionnels. Il revient sur son expérience.

 

Une personne bien différente de son personnage

Quand on rencontre Christian LeBlanc dans la réalité, on ne met pas quelques secondes pour s’apercevoir qu’il est bien loin d’être son personnage d’avocat véreux. C’est une personne bon vivant, sympathique et avec de la dérision. Si bien que l’on peut se demander comment une personne comme lui a pu signer pour un rôle de méchant. Ceux à quoi il rétorque : « j’ai signé pour un personnage sexy ! Nuance ! ».

 

Un rythme de travail exigeant, mais sympathique

Après ses 26 ans de tournage, selon l’acteur, les rythmes de travail ont beaucoup changé. S’il y a 15 ans, il pouvait se permettre de faire plusieurs prises pour une seule scène, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Coupure de budget et manque de temps obligent ! Il faut tout faire en une seule prise comme dans un théâtre. Les tournages commencent généralement vers 8 h 30 du matin. Et en fonction des emplois du temps, un acteur peut rester entre 2 heures jusqu’à minuit. Parfois aussi, quelques changements de séances sont obligatoires parce que certains acteurs ne sont pas disponibles.

Malgré tout, Christian LeBlanc, alias Michael Baldwin, a pu apprendre le Ruse, peindre, prendre des cours de français, prendre des vacances et s’adonner à diverses passions. Être acteur de soap opéra semble-t-il avoir des avantages.