Sophie Davant parle de ses rapports avec Jean-Luc Delarue à Laurent Ruquier

Le 6 avril dernier, Sophie Davant sortait son livre « Il est temps de choisir sa vie ! » chez Albin Michel. Actuellement en pleine promotion de ce bouquin, elle revient sur ses relations avec Jean-Luc Delarue

 

« j’aimais me situer entre Jean-Luc et Mireille Dumas »

Jean-Luc Delarue est un animateur-producteur décédé le 23 août 2012, à l’âge de 48 ans, suite à un cancer de l’estomac. Deux ans plus tôt, il animait chaque après-midi, l’émission Toute une histoire sur France 2. Mais alors qu’il faisait objet d’un scandale lié à sa consommation de cocaïne, France Télévision l’a écarté de l’antenne et il a donc passé à Sophie Davant, la présentation de l’émission. Dans le livre qu’elle vient de publier, Sophie explique « J’ai su que je me sentirais à ma place dans ce rôle. Depuis longtemps je nourrissais l’envie d’animer un débat sociétal. Quand on me demandait de décrire mes aspirations, j’aimais me situer entre Jean-Luc et Mireille Dumas »

 

« C’était un garçon extrêmement vulnérable »

Ce samedi 8 avril, Sophie Davant était l’invitée de France 2, sur le plateau de On n’est pas couché, l’émission animée par Laurent Ruquier. L’auteur était donc venu pour la promotion de son livre. Pendant l’entretien, elle est revenue sur ses rapports avec Jean-Luc Delarue, qui était le producteur de son émission. « C’était quelqu’un que j’aimais beaucoup et quelqu’un d’extrêmement brillant. Je pense qu’il avait un cerveau qui fonctionnait un peu trop, un peu trop vite, un peu trop dans tous les sens » a confié Sophie Davant au plateau de On est pas couché. Elle continue « On a eu un déjeuner où il s’est confié, il m’a énormément touché. C’était un garçon extrêmement vulnérable et à la fois un homme d’affaires incroyable, un homme de télé incroyable. ».